Archives par auteur: Vosges Modélisme

Explication des lettres des drones Syma

Vous êtes beaucoup à nous demander les différences entre les modèles X5 et X8 de chez Syma.

Voici un petit article qui vous aidera à comprendre.

Voici quelques unes des lettres qui se trouvent à la suite de X5 et X8 et leur explication.

H : Le drone possède un baromètre lui permettant de rester à la même altitude sans toucher la manette des gazs.

W : Le drone possède une caméra wifi, permettant de retransmettre la vidéo sur un smartphone.

G : Le drone est équipé d’une caméra de type Gopro ( 1080p ) et peut accepter une Gopro.

C : Le drone possède une caméra classique sans retransmission, enregistrant sur une carte micro sd.

 

 

Mode return to home sur drone sans GPS

Juste un petit post pour revenir sur le mode return to home que l’on voit apparaitre maintenant sur tous les nouveaux drones.

J’en avait déjà parlé un peu dans mon post sur le mode headless que je vous invite à lire mais je pense qu’il serait bien de faire un post rien que sur ce mystérieux mode.

Sur un drone avec GPS avant chaque décollage le drone mémorise sa positon ainsi si vous souhaitez le faire revenir vers vous il suffit d’enclencher le bouton et il revient à la positon mémorisée grâce au GPS.

Mais sur un drone sans GPS comment fait il ?

En fait il ne peut pas revenir à son point de départ, si vous avez de la chance il va revenir dans votre direction mais si vous en avez pas il risque de passer loin de vous.

Le mode « return to home » des drones avec GPS utilise à la boussole présente dans le drone comme pour le mode Headless. Au moment du décollage il mémorise la direction de l’avant et lorsque l’on appui sur le bouton return to home il va simplement aller dans la direction opposé à celle mémorisée.

Imaginons que le drone soit devant nous et l’avant dirigé également devant nous, je décolle et j’avance tout droit de 50m, j’enclenche la fonction, le drone va donc faire marche arrière et forcément puisque nous n’avons fait que d’aller tout droit il va revenir vers nous. Il ne va pas se poser car il est dans l’incapacité technique de savoir sa positon de départ, si vous ne l’interceptez pas il va continuer à reculer, seul votre intervention pourra l’arrêter.

Maintenant le drone n’est plus devant vous mais vous avez fait un petit vol sympa, le tour des arbres, vous avez également changé de position pour mieux le voir, lorsque vous allez activer le mode return to home le drone partant dans le sens opposé au décollage si par chance vous êtes à la même position et le drone est bien devant vous dans la même direction que le décollage il va revenir mais dans tous les autres cas il va passer à droite ou à gauche de vous et il faudra de toute façon reprendre la main pour le poser.

Notre conclusion personnelle qui n’engage que nous, ce mode ne sert strictement à rien sur un drone sans GPS.

Fonctionnement du mode CF ( Mode Headless )

Comme vous avez pu le remarquer la quasi-totalité des nouveaux drones est équipés maintenant d’un mode CF, s’agit-il d’une révolution ou d’un gadget ?

Le principe de fonctionnement du mode CF est simple mais pas facile à comprendre et à utiliser.

Lors de l’initialisation de votre drone, (le moment où le drone se synchronise sur la radiocommande) il mémorise sa direction grâce à une boussole se trouvant à l’intérieur du drone.

Sans activer le mode CF votre drone fonctionne comme un drone classique.

normal

normal autre sens

Maintenant si vous activez le mode CF le drone ne prend plus en compte son sens, il n’y a plus d’avant et d’arrière mais utilise uniquement la direction qu’il a mémorisée au moment de sa synchronisation.

Vous poussez le manche en avant le drone s’éloigne, vous le tirez il se rapproche.

mode cf

Tout serait magnifique mais dans chacun de ces exemples le drone est en face du pilote, et le pilote ne doit pas bouger et regarder dans la même direction que celle où le drone a été initialisé.

Maintenant partons du principe que le drone se trouve toujours devant vous mais à 20 m sur votre gauche. Tout ceci est vrai si vous n’avez toujours pas bougé et vous regardez toujours dans la même direction de l’initialisation du drone.

Si vous tirez le manche vers vous le drone se déplace toujours dans la même direction que le manche, mais ce n’est pas vers vous comme j’ai souvent lu sur des sites internet.

Le mode CF n’est pas un mode permettant de faire revenir un drone vers vous lorsque vous tirez le manche vers vous, ce mode existe mais pour cela le drone a besoin d’un GPS pour mémoriser votre position. Ce n’est pas le cas dans les drones sans GPS qui ne disposent que d’une boussole.

mode cf retour

Maintenant imaginons que le drone passe derrière vous, vous allez bien sur devoir vous tourner pour pouvoir suivre le drone et c’est là que tout va se compliquer et rendre le pilotage quasi impossible.

Voici sur l’image suivante comment va réagir le drone en fonction de l’action sur la radiocommande.
Le drone ne peut pas savoir dans quel sens vous êtes, pour lui vous êtes toujours dans la même direction qu’à l’initialisation, donc si vous poussez ou tirez le manche le drone se déplace dans la direction de l’initialisation ou dans le sens inverse.

mode cf retour arriere

Imaginer la difficulté pour quelqu’un de piloter le drone, et encore dans ce cas le pilote n’a simplement fait qu’un quart de tour vers la gauche.

Alors oui le mode CF peut aider un pilote débutant qui a tendance au début à faire tourner le drone sur lui-même lorsqu’il bouge le manche de gauche gérant les gazs mais il ne sera utile que si la personne ne bouge pas et regarde toujours dans la même direction de l’initialisation du drone.

Pour un pilote qui a déjà piloté un drone sans ce mode, ce mode est inutilisable car tous les reflex que le pilote a déjà acquis vont complétement le perturber en mode CF et c’est le crash assuré.

Certains drone sans GPS sont également équipé d’une fonction Return qui laisse à penser que le simple fait d’appuyer sur un bouton fera revenir le drone vers vous, cette fonction utilise aussi la boussole et ne fait que pousser le manche de gauche vers vous à votre place. Certes le drone va revenir vers vous s’il est exactement devant vous mais dans tous les autres cas il va passer à gauche ou à droite de vous sans s’arrêter.

Pour en revenir à ma première question concernant l’utilité du mode CF, il s’agit pour moi d’un gadget qui si on peut s’en passer ne doit pas être utilisé, cela ne vous apportera que des problèmes et il est toujours mieux d’apprendre à piloter le drone sans ce mode, c’est la meilleur façon d’apprendre à piloter.

 

Utilisation d’un chargeur de batteries Lipo

Utilisation d’un chargeur de batteries Lipo

 

Pour illustrer cet article, je vais utiliser le chargeur Imax B6, il utilise le même programme que la grande majorité des chargeurs.

IMG_6651_DxO

Branchements

Le chargeur Imax B6 peut être alimenté de 2 façons: soit sur le 220V grâce à un transformateur qui se trouve à l’intérieur du chargeur, soit directement sur une alimentation fournissant entre 11 et 18 V ( Batterie de voiture, batterie au plomb de 12V ou même une batterie lipo 3s )

Pour recharger une batterie il faut brancher un connecteur dans le cas des batteries 1s ou 2 connecteurs pour les autres batteries.
Une batterie est constituée de une à plusieurs cellules. Le connecteur avec les 2 fils fourni la somme de toutes les cellules, soit dans le cas d’un batterie 3s : 3×3.7=11.1v ou en tension de charge 3 x 4.2 = 12.6 v )
Le deuxième câble appelé câble de balance permet d’avoir accès à chacune des cellules, cela permet au chargeur d’équilibrer les cellules.

IMG_6653_DxO

Alimentez le chargeur puis branchez les 2 câbles de la batterie.
Pour brancher les 2 câbles sur le chargeur il n’y a pas d’ordre bien précis mais une règle importante si vous ne voulez pas risquer de griller votre batterie. Il faut brancher les fiches bananes en premier sur le chargeur puis brancher la batterie dessus. Ensuite vous pouvez brancher la prise de balance.

Sélection du programme

 

Pour recommencer le processus de sélection du programme appuyer plusieurs fois sur le premier bouton « BATT/PROG ».
Grâce aux bouton < et > vous pouvez passer en revue les différentes options et programmes du chargeur, sélectionnez « LiPo BATT ».

IMG_6663_DxO
Validez en appuyant sur « ENTER ».

Pour une batterie 1s sélectionner « LiPo Charge » toujours en utilisant les flèches, et pour les autres batteries sélectionnez LiPo BALANCE CHG.

IMG_6668_DxO
Si vous ne trouvez pas LiPo BALANCE dans la liste des programmes, sélectionnez LiPo CHARGE puis appuyer sur START 2 fois. Vous devriez avoir le 1 de 1s qui clignote. Changer en 2s puis appuyer une fois sur START. Maintenant en déplaçant avec les flèches le programme BALANCE sera là.

Nous allons charger une batterie Lipo 3s de 1400 mAh.
Appuyer une fois sur START, l’ampérage va clignoter  : indiquer les ampères de votre batterie, ici 1.4A. Valider en appuyant une fois sur START.
Le nombre de cellules va clignoter : sélectionner 3S.
Appuyer longtemps sur le bouton START, le chargeur va vérifier que la batterie est bien branchée et correspond au programme. Si tout est bon, une dernière fenêtre de confirmation vous demandera de valider en appuyant sur START.

IMG_6655_DxO

La charge commence.

Pendant la charge plusieurs informations sont visibles :

IMG_6659_DxO

– LP3s indique qu’il s’agit du programme pour les batteries 3S
– 1.4A indique l’ampérage envoyé sur la batterie, l’ampérage va diminuer vers la fin de la charge
– 11.85V indique la tension de la batterie, elle va augmenter jusqu’à 12.6v pour une batterie 3s
– BAL indique le programme Balance
– 1:33 indique le temps passé depuis le début de la charge
– 00033 indique le nombre de mA envoyés dans la batterie

A la fin de la charge vous obtiendrez le temps de la charge ainsi que le nombre de mA que le chargeur a mis dans la batterie.

IMG_6661_DxO

Quelques informations sur la charge

 

Il est possible de charger certaines batteries plus rapidement en augmentant le nombre d’ampères, ainsi si vous chargerez une batterie de 1.4 A en mettant 2.8 A dans le programme. Le temps de la charge sera divisé par 2. A n’utiliser que sur de très bonnes batteries et vraiment si vous ne pouvez pas faire autrement.

Parlons également un peu d’électricité. Le chargeur Imax B6 possède un circuit de charge de 50W, cela veut dire que peu importe les réglages que vous allez faire il ne pourra pas charger à plus de 50W.
Prenons un exemple:
Charge d’une batterie 3s de 3A, la puissance est égale à la multiplication de la tension par l’ampérage: P=UI. Ici la tension est de 12.6V ( 3*4.2) et l’ampérage est de 4A, ainsi la puissance nécessaire est de 37.8 W, soit en dessous de 50W donc le chargeur pourra fournir les 4A et pourra charger la batterie en une heure environ car cela n’excède pas les 50W.
Maintenant si l’on recharge une batterie 4s de 4A, il faudrait pouvoir fournir 67.2 W pour recharger la batterie en une heure, le chargeur ne pouvant pas fournir cette puissance il va automatiquement baisser l’ampérage que vous avez mis pour passer en dessous des 50W, votre batterie va donc mettre plus de temps pour se charger.

Il est également possible de charger plusieurs batteries en même temps, pour cela vous avez besoin d’un câble permettant de brancher plusieurs batteries. Il suffira simplement d’indiquer au chargeur la somme de tous les ampères des batteries, ainsi si vous chargez 3 batteries 1s de 350mA (350 x 3 = 1,05 A), indiquez au chargeur que vous chargez une batterie 1s de 1A.
La charge des batteries 2s et supérieurs est également possible en parallèle grâce à des platines disposant de plusieurs prises d’équilibrage.

Retrouvez toutes nos chargeurs sur notre site dans la rubrique Accessoires/Chargeurs ou cliquez ici

Les batteries Lipo

Les batteries Lipo

 

Généralités

Une batterie Lipo est une batterie de type Lithium-polymère.
De plus en plus utilisées dans le modélisme, elle offre un meilleur rapport puissance/poids que toutes les autres batteries.

Caractéristique d’une batterie Lipo

Une batterie Lipo se caractérise par 3 informations :

  • Le nombre d’éléments (nb de cellules)
  • La capacité (exprimée en mAh)
  • La capacité de décharge (exprimée en C)

Prenons en exemple la batterie Lipo ci-dessous

N4000-3S-45Il s’agit d’une batterie Lipo 3s 4000 mAh 45-90C

La tension est caractérisée par le nombre de cellules, chaque cellule a une tension nominale de 3.7v et une tension maximale de 4.2v, aussi appelée tension à vide.
Sur une batterie 3s il y a 3 cellules : ces 3 cellules sont branchées en série. Lorsque l’on branche 3 batteries en série on augmente la tension. Ainsi une batterie 3s correspond à 3 batteries 1s en série, soit 3 * 3.7 v = 11.1v ou 12.6v en tension à vide.

L’ampérage est la capacité de la batterie. Plus la batterie a d’ampères, plus elle permet une grande autonomie, comparé à une batterie avec un ampérage plus faible. Ceci est surtout vrai pour les voitures qui ne sont pas énormément impactées par le poids. Mais pour tout ce qui vole ce n’est pas forcément le cas : en ajoutant des ampères on augmente le poids de la batterie et ainsi la consommation des moteurs. Techniquement une batterie 4000 mAh est capable de fournir 4A pendant 1h.

La capacité de décharge, exprimée en C, est le taux maximum qu’est capable de fournir la batterie. Une batterie avec 45C est capable de fournir 45 fois l’ampérage, soit 45 * 4 A = 180 A. Si l’on utilise la batterie à son maximum, sur une batterie de 4 A cela fait descendre son autonomie à 1 min et 20s. Ensuite la batterie est vide, et aussi bien chaude.
Sur certaines batteries il y a également une autre information à côté: ici 90C, c’est le taux de décharge maximum en un très court instant. Ici 90 * 4 = 360 A.

Sur les batteries vous pouvez également trouver le taux de charge, exprimé aussi en C. Il correspond à l’ampérage maximum que l’on peut envoyer à la batterie lors de la charge. Une batterie avec un taux de charge de 2C accepte d’être rechargée à 2 fois son ampérage. Ainsi une batterie de 4A peut être chargée à 8A. A n’utiliser que si l’on est vraiment pressé, il est toujours mieux de recharger une batterie sans dépasser son ampérage.

Quelques recommandations importantes sur les batteries Lipo

Utilisez un chargeur de batterie au lithium et seulement celui-ci. En effet l’utilisation d’un chargeur Ni-mH ou Ni-Cd pourrait provoquer un incendie, des blessures, ou des dégâts matériels.
Toujours surveiller la charge de la batterie. Quand on charge une batterie LiPo (lithium polymère), il faut observer constamment la charge pour pouvoir réagir au moindre incident.
Si, au cours de la charge, vous constatez un gonflement ou une déformation de la batterie, débranchez immédiatement et mettez la batterie dans un endroit sûr pendant au moins 30 minutes. Ces symptômes annoncent une fuite probable de la batterie, qui en réaction avec l’air ambiant s’enflamme, elle est susceptible de provoquer un incendie.
La réaction chimique est susceptible de se produire au bout d’un certain temps, il est donc recommandé de recharger la batterie à l’extérieur dans un endroit sûr, dégagé de matières inflammables.
Un court-circuit peut provoquer un incendie. Si par inadvertance vous en provoquiez un pendant la charge, débranchez et placez la batterie en surveillance dans un endroit sûr pendant au moins 30 minutes. En outre il faut rappeler que les courts-circuits sont dangereux et que l’électrocution peut provoquer des blessures graves.
Après un crash de votre appareil, vous devez placer la batterie en observation dans un endroit sûr pendant au moins 30 minutes.
Ne jamais laisser la batterie en pleine chaleur, a fortiori près d’une surface inflammable (derrière un pare-brise d’automobile par exemple). La batterie pourrait prendre feu.

Retrouvez toutes nos batteries Lipo sur notre site dans la rubrique Accessoires/Batteries ou cliquez ici